Advertisement

Le nouveau salaire de base au Maroc

SMIG Maroc
شارك المقال لتعم الفائدة
Advertisement

مرحبا بكم زوارنا الكرام في موقعكم أنابيك جوبز موضوعنا اليوم بخصوص Le nouveau salaire de base au Maroc

SMIG au Maroc 2022 est le salaire minimum garanti. Partout dans le monde, et dans chaque pays en particulier, chaque citoyen employé devrait percevoir un salaire minimum.

Il en est de même au Maroc, où les salariés doivent toucher un salaire minimum appelé SMIG. Vous allez Découvrir le SMIG 2022 du Maroc dans cet article.

SMIG Maroc 2022: Qu’est-ce que c’est?

SMIG Maroc 2022 est connu comme l’acronyme de Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti et est considéré comme un salaire.

En effet, il constitue le nombre minimum d’heures fixé par les autorités légales pour administrer le système de paie des salariés.

Par conséquent, tout employeur devrait toujours payer ses employés en tenant compte de ce facteur. De plus, la règle est valable quel que soit le secteur d’activité concerné. Par conséquent, aucun employeur ne peut payer ses travailleurs moins que le SMIG sous-jacent.

En effet, au Maroc, par exemple, il est clair pour tout le monde qu’un travailleur gagne au minimum une certaine somme.

Quelles les origines du SMIG Maroc 2022?

Si chaque pays a introduit le SMIG dans ses coutumes à un moment donné, le Maroc a également introduit cette loi.

En effet, les habitudes professionnelles marocaines ont un salaire minimum depuis les années 1980 et, par conséquent, l’objectif est que tous les travailleurs bénéficient régulièrement d’un salaire minimum qui leur convient.

Par ailleurs, les SMIG existent en premier lieu pour éliminer ou réduire les inégalités subies par les travailleurs dans leurs domaines.

Le salaire minimum change périodiquement au fil des années. Comme il est important de comprendre l’origine du SMIG, il est tout aussi important de comprendre les taux horaires sur lesquels le SMIG est calculé au Maroc.

Augmentation du SMIG en 2022 au Maroc

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a annoncé jeudi 1er septembre 2022 une augmentation de 5% du SMIG et une augmentation de 10% du SMAG dans les secteurs industriel, commercial et indépendant, avec effet immédiat.

A cet effet, à partir de septembre 2022, le salaire minimum légal (SMIG) pour le travail d’une heure dans les secteurs indépendant et industriel et commercial passera de 14,81 DH à 15,55 DH de l’heure, et de 15,55 DH à 16,29DH de l’heure à partir de septembre 2023.

De même, à partir de septembre 2022, le salaire minimum légal pour une journée de travail dans le secteur agricole sera de 84,37 DH au lieu de 76,70 DH. Puis 88,58 DH, et non 84,37 DH à partir de septembre 2023.

Le secteur public:

  • Le SMIG passerait à 3.500 DH nets par mois.
  • Suppression de l’échelle 7 pour les fonctionnaires appartenant aux instances des adjoints techniques et adjoints administratifs.
  • Augmentation la part de la promotion dans le grade de 33% à 36%.

Le secteur privé:

  • Le salaire minimum sera augmenté de 10% en deux étapes.
  • 5% en septembre 2022 et 5% en septembre 2023.
  • Révision du nombre de jours pour recevoir des pensions de 3 240 jours au moment de l’inscription à 1 320 jours.
  • Permet aux assurés qui ont atteint l’âge légal de la retraite et qui sont affiliés depuis moins de 1 320 jours de récupérer leurs cotisations et celles de leurs employeurs.
  • Prise en charge par l’État du coût financier de la révision des salaires de référence pour le calcul des pensions des futurs retraités dont les revenus ont été affectés par la pandémie ;
  • Augmenter les allocations familiales pour les quatrième, cinquième et sixième enfants dans les secteurs privé et public. En outre, l’État s’engage à fournir des devis et à couvrir les coûts correspondants pour aider à réduire les coûts salariaux que les employeurs paient pour les travailleurs domestiques.
  • SMAG est aligné sur SMIG.

A cet effet, à partir de septembre 2022, le salaire minimum légal (SMIG) pour le travail d’une heure dans les secteurs indépendant et industriel et commercial passera de 14,81 DH à 15,55 DH de l’heure, et de 15,55 DH à 16,29DH de l’heure à partir de septembre 2023.

De même, à partir de septembre 2022, le salaire minimum légal pour une journée de travail dans le secteur agricole sera de 84,37 DH au lieu de 76,70 DH. Puis 88,58 DH, et non 84,37 DH à partir de septembre 2023.

Le nouveau salaire de base au Maroc
Le nouveau salaire de base au Maroc

Le Salaire minimum au Maroc 2022

Le salaire minimum légal (le salaire mensuel minimum au Maroc) a été porté à 2 828,71 dirhams par mois, soit 15,55 de l’heure dans les professions industrielles, commerciales et libérales. Dans le secteur agricole, le salaire minimum au Maroc a atteint 1994,20 dirhams par mois, soit 76,70 dirhams par jour ouvrable.

Ce changement est en vigueur depuis le 1er juillet 2020.

Le salaire minimum légal au 1er juillet 2019 est de 14,13 dirhams de l’heure, soit environ 2 698,83 dirhams par mois dans les secteurs de l’industrie, du commerce et des professions libérales, au lieu de 13,46 dirhams de l’heure par le passé.

SMIG Maroc 2022: Comment il se calcule?

Le SMIG Maroc est calculé différemment selon chaque pays et son indice économique.

Au Maroc, ce revenu est calculé en fonction du secteur d’activité concerné. C’est pour cette raison que le secteur agricole et d’autres secteurs ont des tarifs horaires ou journaliers spécifiques.

Le secteur non agricole

SMIG Maroc 2022 Secteur Non Agricole
Taux horaire en MAD 15,55
Salaire mensuel brut 2.970,05
Salaire mensuel net 2.769,89
Cotisations sociales 826.56
Coût total 3.596.43

Le secteur agricole

SMAG Maroc 2022 Secteur Agricole
Taux journalier en MAD 84,37
Salaire mensuel brut 2193,62

Le secteur des employés domestiques

Salaire Minimum 2022 Secteur Employés Domestiques
Taux horaire en MAD 8,89
Salaire mensuel brut 1.697,23
Salaire mensuel net 1.582,80
Cotisations sociales 472,34
Coût total 2.055,14

SMIG Maroc 2022: obligations des employeurs

Pour assurer l’application des nouveaux textes, la loi prévoit des sanctions à l’encontre des employeurs qui les enfreindraient.

Selon l’article 356 du Code du travail Marocain, tout employeur qui paie un employé moins que le salaire minimum sera passible de certaines amendes.

En conséquence, il peut payer des amendes allant jusqu’à 500 Dh pour chaque employé sous-payé. En bref, SMIG  en 2022 est le résultat de la double croissance intervenue dans le sillage de la pandémie.

Il est donc conçu pour permettre aux salariés de subvenir à leurs besoins quel que soit leur salaire.

Suivez-Nous sur la Page Facebook et Linkedin pour consulter toutes les dernières offres d’emploi.

ختاماً كان هذا مقالنا اليوم عن Le nouveau salaire de base au Maroc إذا أعجبك المقال فلا تنسى مشاركته حتى يستفيد منه الآخرون.

Advertisements
شارك المقال لتعم الفائدة
انتقل إلى أعلى